Ligne-Art

LIGNE-ART

Vitrine artistique des oeuvres de Denis Lintz & Sylvie Gambetti

Les Pensées

" When "

En 1999, je composais mon premier aphorisme baptisé "When". Je n'imaginais pas alors que vingt ans plus tard, j'y serais encore...

Exercice différent de la citation classique, je me suis imposé de débuter chaque réflexion par ce "Quand" lourd de temps, d'états, de conditions et de circonstances.
Témoignage d'un homme parmi les hommes, qui éprouve le besoin de dire ce qu'il pense, de livrer les interrogations que suscitent cette traversée qu'est la vie, dans le monde qui l'entoure.
C'est sans prétention et sans autre ambition que de partager avec vous ces cogitations que je poursuis cette écriture journalière devenue nécessité première.

J'aime citer les auteurs qui m'ont directement inspiré tel ou tel "When". Ce n'est que justice de rendre hommage à ces grands hommes, ces grandes dames, qui éclairent le quotidien de nos jours.

— Denis Lintz

When, Denis Lintz

Vingt ans de  When


Quand enfin j'ai pardonné,
ce lourd ressentiment, cette rancoeur,
cette poche de venin qui empoisonnait ma vie,
s'est vidée toute seule

© D.Lintz

Quand son ami était dans le trou,
il lui a tendu la main et lui a dit
"courage, ensemble, nous sortirons de là"

© D.Lintz

Quand on possède le trésor de la vie douce, simple et paisible
nous ne le voyons pas !
"pire", trop souvent le quotidien nous ennuie

(D'après L'HOMERE de Sylvain Tesson)
© D.Lintz

Quand l'heure est venue,
de passer de l'avoir à l'être
- un homme meurt, un homme naît -

© D.Lintz

Quand la certitude nous prend,
le doute nous libère, nous prépare au voyage

© D.Lintz

Quand on respecte ce qui nous entoure,
faisons en sorte de ne pas être
un pollueur de plus dans le monde

(D'après Olivier de Kersauson)
© D.Lintz

Quand on veut changer le monde,
il faut commencer par se changer soi-même

© D.Lintz

Quand se présente une tête blanche,
ne disons plus cette vieille personne,
mais cette somme, ce coeur encore qui résonne

© D.Lintz

Quand les épreuves et les ondées de la vie
nous auront dépouillé de notre moi,
de ce moi, auquel, nous finissions par croire ...

(D'après Christian Bobin)
© D.Lintz

Quand on est confiné, privé de liberté pour cause de pandémie mortelle,
on se met à rêver du jour mémorable où - sauvé - on la retrouvera
cette précieuse LIBERTE, cet oxygène vital ...

Elle imposera des changements profonds à l'homme, où alors ...

© D.Lintz

Quand les jours heureux contiennent déjà la graine des obstacles à venir
- les épreuves, les peines -
contiennent la graine des joies du lendemain

© D.Lintz

Quand on lit Jean Giono,
qu'il nous réapprend sans cesse que l'homme fait partie d'un tout,
où rien n'est mort,
tout à une âme, tout est vivant

© D.Lintz

Quand survient le temps des bouleversements climatiques
que l'Homme en soit responsable ou non,
la question de la vie, de la survie, revient à toute vitesse...

© D.Lintz

Quand on est jardinier on n'aime pas les chenilles,
un peu poète, elles nous parlent de chrysalides
de métamorphoses ...

© D.Lintz

Quand il t'est commandé d'agir contre ton penchant,
que ton coeur se tait, que ta volonté reste sourde
- n'obéis pas -

(D'après Jean-Jacques Rousseau)
© D.Lintz

Quand tu nettoies et embellis ton jardin,
c'est toi que tu n'ettoies et embellis

© D.Lintz

Quand on a pas la main verte, on peut tout de même cultiver en soi
ces quatre belles plantes que sont la vertu,
la modestie, la justice et l'amour

(D'après Victor Hugo)
© D.Lintz

Quand il fait froid au-dehors et au-dedans,
allume un bon feu, il réchauffera ton corps, tes yeux
... ton âme vagabonde

(D'après Bohumil Hrabal)
© D.Lintz

Quand la rancune te pourrit la vie,
le pardon lui, t'en débarrasse

© D.Lintz

Quand le cerveau est fait pour penser,
le coeur, lui, est fait pour aimer
l'âme est toute espérance

(D'après V.Hugo)
© D.Lintz

Quand arrêterons-nous d'appeler les animaux sauvages "du gibier"
et les animaux d'élevage "du bétail" ?

© D.Lintz

Quand on sera vieux on pensera forcément autrement,
toute projection dans la vieillesse est donc inutile

© D.Lintz

Quand la sécheresse s'installe, la Nature prend tout,
une perle de rosée, trois gouttes de pluie, l'ombre de la nuit

(D'après V.Hugo)
© D.Lintz

Quand nous ne l'avons pas encore assassinée,
notre conscience est un juge infaillible

(D'après H.De Balzac)
© D.Lintz

Quand la vie est perçue comme une oeuvre d'art,
elle est vivante, parlante, pleine de sens

© D.Lintz

Quand on cultive la haine dans son coeur,
on s'empoisonne tout seul

© D.Lintz

Quand on a peur de faire souffrir quelqu'un,
c'est qu'on l'aime vraiment très très fort

© D.Lintz

Quand le destin te ferme une fenêtre,
il t'ouvre une porte

(D'après "un" ou "une" anonyme)
© D.Lintz

Quand tu fleuris ton balcon,
tu offres une fleur au passant

© D.Lintz

Quand ils ont "la notoriété"
ils se complaisent avec ceux de "leur rang"
les autres les ennuient

© D.Lintz

Quand d'autres comptent le temps comme de la vulgaire monnaie
certains savourent l'instant comme une goutte d'éternité

© D.Lintz

Quand tu pélerines seul dans la nature,
tu te rapproches de ta véritable nature, du "qui tu es"

© D.Lintz

Quand on aime on ne compte pas,
quand on compte on n'aime plus

© D.Lintz

Quand on est jeune, on enfouit l'idée de la mort
sous le tas d'années qui nous est supposé rester à vivre,
- dommage, le tas diminue !

© D.Lintz

Quand toute notion de sacré est bannie,
c'est la porte ouverte à la barbarie

© D.Lintz

Quand l'homme regarde fondre les neiges éternelles
qu'il a noircies
il ne pleure même pas !

© D.Lintz

Quand les choses de la vie courante
deviennent trop pesantes, étouffantes
l'humour fait feu sur l'esprit des ténèbres
(D'après C.Lamoure)
© D.Lintz

Quand il est cher, le bonheur n'est pas d'une bonne espèce
le vrai bonheur coûte peu
(D'après Chateaubriand)
© D.Lintz

Quand l'argent ne vaudra plus rien,
tout deviendra possible

© D.Lintz

Quand arrêteront-ils de coter en bourse le blé
le maïs, le riz, la pomme de terre ?
C'est la nourriture des hommes, des femmes
des enfants qui crèvent de faim !
© D.Lintz

Quand il pleut
arrêtons de dire "il fait mauvais temps"
l'eau c'est la vie !

© D.Lintz

Quand le vent souffle
l'arbre plie à son opposé
puis le calme revenu, il retrouve sa rectitude
son chemin de ciel

© D.Lintz

Quand bien même avec l'âge
tu serais devenu sage, c'est là que
tu trébuches : l'intolérance

© D.Lintz

Quand un vieux sage du XXème siècle s'interroge
"Et si l'aventure humaine devait échouer"
d'autres en profitent, consomment, polluent, s'enrichissent
(D'après Théodore Monod)
© D.Lintz

Quand on a plus assez de musique dans la tête pour faire danser la vie
inutile de monter le son, à l'être fragile il lui faut l'Amour,
la présence de Ceux qu'il aime

© D.Lintz

Quand on met du coeur à l'ouvrage
travailler devient Art

© D.Lintz

Quand une religion éveille en toi la spiritualité
vite quitte-là et seul mets-toi en marche

© D.Lintz

Quand on a choisi le chemin de l'élévation,
peu importe le véhicule retenu, pourvu que l'on s'élève

© D.Lintz

Quand on est petit on dort comme un ange
et puis un jour on se met à penser et l'ange s'envole

© D.Lintz

Quand vous n'allez pas bien, laissez-vous consoler
par le charme insouciant de Dame Nature

© D.Lintz

Quand bien même on t'aurait fait souffrir
garde toujours l'amour dans ton coeur

© D.Lintz

Quand l'argent prend trop de place
la conscience s'efface

© D.Lintz

Quand tu plantes un arbre
tu participes à la création

© D.Lintz

Quand on ne veut qu'arriver, on prend le TGV
mais si on veut voyager, il faut aller à pied
(d'après Jean-Jacques Rousseau)
© D.Lintz